Comment sortir de la dépression et apaiser son cœur ?

Comment remettre Allah au centre de sa vie

Tu te sens étouffée par le poids des épreuves ? Tu as la sensation que tu n’en sortiras jamais ? Et tu te sens fatiguée tant par tes émotions, par tes pensées, par ton corps et à bout de souffle par toutes les responsabilités que tu cumules ?

Si tu as répondu oui à l’une de ses questions, découvre 10 actions concrètes à mettre en place dès maintenant pour prendre soin de toi.

1. Améliore ta relation à Allah et reviens à Lui

La base de toute thérapie est d’améliorer ta relation à Allah. Tu ne peux pas espérer être apaisée alors que tu ne pries pas et que tu ne Lui parles pas. Allah est toujours la solution. Il est le point de départ de tout travail pour trouver la paix. Alors, parle Lui à voix haute, à voix basse et dans la langue de ton choix. Que tu pries ou que tu aies tes menstrues, que ce soit le matin, en pleine nuit ou durant la journée, tu peux t’adresser à Lui à tout moment. Il répond toujours présent et ressentir Sa présence chaque jour est un bonheur que je te souhaite, c’est ce qui t’éloignera de Satan, ses soldats, les pensées négatives et même des mauvaises rencontres.

2. Mets en place ton programme spirituel

Tu ne peux pas espérer avoir une bonne hygiène de vie si tu ne te nourris pas de la nourriture dont ton âme a besoin : la nourriture spirituelle car nous sommes avant tout des êtres spirituels. Cette nourriture est essentielle à ton bon fonctionnement. Elle se compose de tes moments en tête-à-tête avec Allah, d’invocations sincères, d’ablution, de prières, de bonnes actions et dikhr (évocation). Voilà donc ton plan d’action de base.

3. Equilibre ton alimentation

Il existe des preuves épidémiologiques solides qu’une mauvaise alimentation est associée à la dépression. L’inverse a également été démontré, à savoir qu’une alimentation saine, riche en fruits, légumes, poisson et viande maigre, est associée à un risque réduit de dépression selon une étude réalisée par des chercheurs de l’université Macquarie en Australie. Si tu veux savoir ce qu’est une bonne alimentation, c’est celle qui lorsque tu la plantes, pousse et donne vie à de la nourriture tant pour toi, pour les autres et pour la Terre. La mauvaise alimentation est celle qui lorsque tu la plantes, ne pousse pas et en plus pollue la Terre et l’infecte. C’est exactement le même mécanisme pour toi.

4. Diminue la consommation de sucre et jeûne

La consommation de sucres ajoutés industriels (bonbons, gâteaux, sodas, fastfood, etc) peut déclencher des processus métaboliques, inflammatoires et neurobiologiques liés à une baisse de l’humeur et à la dépression, selon une étude menée par des chercheurs en psychologie clinique de l’Université du Kansas, publiée dans la revue Medical Hypotheses. C’est pourquoi diminuer le sucre quand on se sent pris par des pensées et des émotions négatives est essentiel. Et la meilleure chose à faire est de s’initier au jeûne afin de détoxifier son corps. Ce n’est pas un hasard que notre bien-aimé Prophète (qlpbssl) nous a enseigné de jeûner deux fois par semaine. Notre corps, nos pensées et nos émotions sont liés.

5. Accorde-toi des moments pour extérioriser tes émotions

En étouffant nos émotions, en nous réprimant, en nous empêchant de dire les mots importants, notre corps les imprime et c’est ce qui déclenche beaucoup de troubles psychosomatiques. C’est la même chose avec des émotions telles que la colère, la peur ou la tristesse qui peuvent avoir des conséquences nocives et entraîner le développement de maladies. Allah nous aime tellement qu’Il nous donne cinq rendez-vous par jour pour qu’on Lui parle. Commence par là si tu ne sais pas quoi faire pour accueillir et laisser partir les émotions que tu ressens. Aussi, parle, écris, fais du sport, fais de la peinture ou tout autre activité qui te permettent d’extérioriser ce que tu vis en toi.

6. Respire correctement

La respiration permet une meilleure gestion de ses émotions. L’hyperventilation est généralement liée à l’anxiété, « à un trop plein d’émotions ». Pour mieux comprendre : plus tu es émue, plus tu respires vite. Et plus tu respires vite, plus tu es anxieuse. Donc, accorde-toi plusieurs fois dans la journée des moments pour respirer calmement et profondément. Oxygène-toi.

7. Mets ton corps en mouvement

De nombreux organismes de recherches sont unanimes sur le fait qu’un minimum d’exercice régulier aide à combattre les symptômes de la dépression. La pratique d’un sport est plus efficace dans les cas de dépressions légères à modérées. Elle peut également avoir des effets préventifs et éviter les rechutes. Par exemple, une demi-heure d’activité physique soutenue par semaine diminuerait les risques de rechute de 50 %. Dans les études revues par la Medical School de Hambourg, il apparaît que le sport pourrait avoir des effets aussi bénéfiques, voire plus, que les antidépresseurs.

8. Renoue avec toi-même

Apprends à te parler et à t’écouter avec respect, bienveillance et tendresse. Tu le mérites. Adopter un discours positif envers soi-même augmente la qualité de vie et la joie de vivre tout en éloignant de soi le stress et l’anxiété. Un exercice simple à faire dès aujourd’hui : pose-toi une simple question tous les jours : de quoi ai-je besoin ? Et ensuite, fais un premier pas pour passer à l’action et invoque Allah pour qu’Il te facilite à obtenir ce que tu désires si c’est un bien pour toi.

9. Entoure-toi de personnes qui te rassurent et te motivent

Se sentir aimée et respectée, se sentir soutenue et être bien entourée est fondamental pour tout être humain car nous sommes des êtres sociables. Allah nous a créé ainsi. C’est pourquoi faire le tri dans son entourage et s’entourer de personnes pieuses, sincères, douces, bienveillantes et motivantes est fondamental. Invoque toujours pour qu’Allah t’entoure de belles âmes.

10. Demande de l’aide car tu as le droit de te sentir dépassée

Tu as le droit de dire « j’ai besoin d’aide » que ce soit à un proche ou à une professionnelle de l’accompagnement d’aide. Demande toujours à Allah de te guider vers des personnes qui seront un bien pour toi, pour ta foi et pour ta fin. Allah t’accordera toujours le meilleur ma sœur.

Écrit par : Nadia Hammoudi

Écrit par : Nadia Hammoudi

Nadia Hammoudi est la fondatrice du projet ETRE MUSULMANE.
Thérapeute et formatrice, elle accompagne les femmes qui désirent (re)mettre Allah au centre
de leur vie dans le cadre d’accompagnements individuels et de formations depuis 2016.

Partage cet article si tu penses qu’il peut être utile à une sœur que tu aimes

Qu'Allah nous permette d'être un bien les unes pour les autres

Retour haut de page